#

T 450 390-1111

panier

Décès

#

Alix, M. Pierre

1941 - 2018

La famille vous accueillera au :

Complexe funéraire HAUT-RICHELIEU,

86 Chemin des Patriotes Est,Saint-Jean-sur-Richelieu, J2X 5P9

450.390.1111 

Le samedi 3 mars 2018 à compter de 9h, suivi d’une cérémonie en mémoire à sa vie à 11h.

 


À Saint-Jean-sur-Richelieu, le 25 février 2018, à l’âge de 76 ans, est décédé M. Pierre Alix, époux de Mme Jacqueline Labonté Alix, demeurant à St-Jean-sur-Richelieu.

Outre son épouse Jacqueline, il laisse dans le deuil son fils Mario (Brigitte St-Jacques), sa petite-fille Lili-Rose, sa sœur Lise (Gérald), ses beaux-frères et belles-sœurs Fernand (Nicole) et Céline (Jean), Solange (feu Jean Alix); ses neveux et nièces, cousins et cousines ainsi que plusieurs autres parents et amis. 

La famille remercie sincèrement tout le personnel médical des soins intensifs de L’Hôpital du Haut-Richelieu pour les excellents soins prodigués.

En guise de sympathie, un don commémoratif à la Fondation de l’Hôpital du Haut-Richelieu serait apprécié par la famille. Des formulaires seront disponibles au Complexe. 

Laisser un témoignage Envoyer des fleurs Faire un don
Témoignage(s)
Francine Coupal
2018-03-02

Nos plus sincères sympathies à vous qui avez perdu un être cher, de la part de toute la famille de Gertrude et Jean Coupal. Nous sommes en pensées avec vous.

François Héroux.
2018-03-02

Toutes mes sincères condoléances à la famille et aux ami.es de Pierre. Celui a été mon premier directeur adjoint à PML et qui m'a marqué par son écoute et son empathie.

Guy Rousseau
2018-03-02

Mes sympathies à toute la famille. J'ai eu le bonheur de travailler avec Pierre , d'abord à l'école Secondaire St-Jean devenue par la suite l'école Marguerite Bourgeois, puis à la polyvalente Marcel-Landry. Nous avions une belle complicité. C'était facile de s'entendre avec lui. Bon voyage Pierre.

Johannne Benoit
2018-03-01

Mes sincères sympathies à toute la famille. Je suis à l?extérieur et je pourrai assister aux funérailles mais je suis de tout c?ur avec vous.

Nil Auclair
2018-03-01

R.I.P.PIERRE ALIX (1941-2018) Laisse-moi te dire Pierre. Laisse-moi te dire que j?ai été surpris d?apprendre ton départ pour un autre monde. Un monde meilleur dit-on. J?te savais mal en point. Mais pas à ce point là. En apprenant ta mort c?est un tout tourbillon de souvenirs qui m?ont envahi. De bons souvenirs entendons-nous bien. Tu avais sans aucun doute raison dire et d?écrire que tu as toujours eu Iberville tatoué sur le c?ur. Moi j?ai le goût d?ajouter que tu avais aussi tatoué aussi sur le c?ur l?éducation. Au sens propre et large du mot. Tous ceux et celles qui t?on croisé ou connu seront d?accord avec moi mon Pierre, tu étais un professeur, un directeur-adjoint, un éducateur d?un premier trio. Je t?ai surtout Pierre connu alors que nous étions de jeunes fringants à direction d?une école. C?était au début des années folles des années 70. Folles un peu comme les folies bergères dans une école où la liberté d?expression, de création, la contestation même occupaient une place de choix avec et pour les gars et filles qui entraient de partout pour vivre un trip, pour se mouler une personnalité à leur mesure et personnalité. On voulait pas trop les former tous et toutes du même modèle. C?est ça l?essence première de l?éducation. Et sais-tu quoi mon Pierre, la gang de directeurs en place avait un peu beaucoup de cette soif de s?exprimer, de participer à un changement social le fun. J?me trompe Pierre? Dis-moi. Ah non. Pierre, laisse-moi te rappeler notre travail qui a duré plus de 15 au sein de notre association professionnelle, l?APR de Champlain, Laisse-moi t?dire que toutes ces années que j?ai partagées avec toi me reviennent souvent à l?esprit. On parlait de notre profession de directeur d?école avec passion et émotion. On la défendait à travers nos démarches de politiques de gestion simple et proche des écoles. En clair, on souhaitait et obtenait une écoute et un respect de la sainte bureaucratie qui voulait gruger notre liberté et autonomie. On sentait cette soif à la grandeur du Québec. Que de beaux moments! Que dire de ces fameux congrès au niveau de la province! On y parlait d?assurances collectives, de la force et nécessité d?être des directeurs qui dirigent les écoles. On luttait pour une gestion décentralisée et respectueuse. On vivait avec la fierté, la passion accrochées au cou d?être des? directeurs qui dirigent des écoles. Nos épouses nous accompagnaient. Elles allaient souvent magasiner pendant nos réunions. Ça nous coûtait des sous. Pas grave. On le savait heureuses de nous savoir heureux et on savait itou qu?elles aimaient nous voir des passionnées des écoles. Pierre tu as vu le jour à Iberville. Tu as ?uvré la majorité de ta vie à Iberville. On peut ajouter que tu y as rendu l?âme quasiment à Iberville, sauf quelques jours avant ton départ final. Mais on ne peut passer sous silence ton implication comme professeur à Saint-Jean, notamment aux écoles Bruno-Choquette après tes études au séminaire et à l?école normale Jacques-Cartier. Mais mon vieux, tu lorgnais sans cesse de l?autre côté du Richelieu. En 1965, l?école Saint-Georges va te repêcher pour un bon 6 ans. L?ouverture des polyvalentes t?ouvriront leurs portes. Marcel-Landry allait de soi, compte-tenu de ton tatouage. Sauf que? Sauf que quelques mois plus tard (23 mai 1972), tu es promu comme directeur-adjoint à l?école secondaire Saint-Jean sur Saint-Charles. S?ur Madeleine Héroux sera fière de toi et voulait te garder. Mais? Mais le remue ménage à Marcel-Landry en juin 1981, te retournera du côté des Seineux. Non pas que les Limoneux ne t?aimaient pas. Mais pas du tout. On avait besoin de toi. Et tu feras un bon boulot faut croire, Tu demeureras un fidèle bras droit de Lucienne Perreault et de Luc Jourdonnais pendant respectivement 12 et 4 ans. Mon Pierre, laisse-moi t?dire, que dans les annales des écoles, tu es le seul je crois à avoir « résisté »à un tel voyage dans une polyvalente sans naufrage. Tout un exploit mon ami. Sérieusement Pierre. Laisse-moi t?dire mon ami. J?ai toujours eu pour toi du respect, de l?admiration et la confiance par-dessus tout. Ta sincérité, ta personnalité ne mentaient pas. C?est que ce j?ai exprimé à ton amour de toujours, Jacqueline, ce matin. Merci pour ta personnalité attachante et sincère. Je ne te l?ai probablement pas assez répété. Ce court mot se veut un salut bien amical et plein de reconnaissance. Salut mon Pierre. Nil

Larivière Huguette Gilles
2018-03-01

Nos sincères sympathies à toi Jacqueline et toute ta famille. Nous ne pourrons pas être présent samedi. Nos pensées sont avec vous tous

Sonia Alix - Derrick et Catheryn
2018-02-28

Nos condoleances tante Jacqueline, Mario, Brigitte, Lili-Rose. Nos pensees sont avec vous durant ce temps triste. J'ai eu la chance d'être dans sa vie étant jeune mais aussi durant mon adolescence lorsqu'il était directeur a la Polyvalente Marcel-Landry. Nous ne pourrons pas être parmi vous mais nos prières seront avec vous.

Alfred a et Gaetan messier
2018-02-28

Repose en paix pierre tu l as bien merite

Michel Sainte Marie
2018-02-28

Toutes mes sympathies... j'ai eu le plaisir de travailler avec Pierre durant plusieurs années à Marcel-Landry. C'était un homme BON, juste et généreux, soucieux du bien-être des élèves. Qu'il repose en paix !

Martine et Gilles Paiement
2018-02-27

À toi Jacqueline et tes proches, nous sommes de tout coeur avec vous dans nos pensées.

Denise et Marcel Sévigny
2018-02-27

Nos plus sincères condoléances à toi Jacqueline et à ta famille.Nos pensées vous accompagnent xx

Diane et Robert legrand
2018-02-27

Nous sommes avec vous dans ces tristes moments... On ne pourra malheureusement être avec vous mais nos pensées vous accompagneront...

Donald Guertin
2018-02-27

Aux membres de la famille, Je tiens à vous exprimer mes condoléances. J?ai eu le plaisir de travailler avec Pierre lorsqu?il était à la direction. C?était une personne authentique et engagée. Donald GUERTIN

Serge Marcil
2018-02-27

Je veux offrir toutes mes sympathies spécialement à Jacqueline de même que toute sa famille pour le décès de Pierre. J'ai adoré travailler avec cet homme. Il était juste et compréhensif.

Nicole et Fernand Labonté
2018-02-27

Nos plus sincères condoléances à toi Jacqueline à Mario et toute la petite famille, on ne pourra malheureusement pas être avec vous mais nos pensées vous accompagnent dans ces moments difficiles ....

Gisele Rousseau
2018-02-27

Nos plus sincères condoléances à toi Jacqueline et toutes ta famille

Pierre Giroux MD.
2018-02-27

Très sincères condoléances à toute la famille. À cause d'un handicap,je ne pourrai assister aux funérailles. Un confrère du Séminaire de Saint_jean.

Bessette
2018-02-27

J'ai travaillé avec Pierre à? l'école Secondaire St-Jean (Marguerite Bourgeois) et je garde un bon souvenir de lui. Mes sympathies à la famille

Yvon ety Magella St-Jacques, St-Pie
2018-02-27

A toi Jacqueline et ton fils et tes petits-enfants nos plus sincères condoléances. Nos pensées les plus chaleureuses vous accompagnent.